Historique :

La renaissance de la Confrérie de Saint Vincent, autour d'un vignoble à Issy-les Moulineaux, n'est que la reprise d'une très ancienne tradition corporative locale. En effet, dès que la vigne fût plantée sur le terroir d'Issy, à l'époque gallo-romaine, les premiers vignerons ressentirent la nécessité de se grouper en un corps de nobles travailleurs de la vigne, opposés aux simples laboureurs pour la plupart serfs attachés à leur terre.


La chapelle "Saint Vincent au milieu des vignes" fut le premier lieu de culte érigé à Issy vers le IVème siècle, avant la construction de l'église seigneuriale du village, élevée au VIème siècle. Un acte notarial du 21 octobre 1534 fait mention d'une donation à la "Confrérie de Messire Saint-Vincent".

Pour les années 1332-1334, le censier de Saint-Germain des Prés, abbaye suzeraine d'Issy, note, sur le domaine, 28 vignobles ou parcelles de vigne sur une superficie de plus de 55 hectares. Cette exploitation viticole dura jusqu'au XIXème siècle, époque au cours de laquelle le chemin de fer et l'industrialisation des banlieues ruinèrent les vignes de l'Ile de France.


Remplaçant la Confrérie disparue à la Révolution, une nouvelle Confrérie a été fondée le 6 août 1826. Société charitable liée à la paroisse plutôt que corporation de vignerons, elle regroupait alors plus de cent-vingt membres.

A nouveau dissoute en 1906, la Confrérie revit aujourd'hui pour la troisième fois, autour d'un vignoble d'une demi-ouvrée, planté par notre Grand Argentier, Yves LEGRAND, le 14 février 1989, jour de la Saint-Valentin et, désormais, un cépage de vin blanc Chardonnay et Pinot beurot, autrefois dénommé "Fromentin", s'épanouit sur le coteau du Chemin des Vignes.

La première vendange, confiée aux enfants des écoles, eut lieu en 1992 et, depuis, chaque année, renaît ainsi la fête pour des écoliers d'Issy qui se transforment, le temps d'un après-midi d'automne, en joyeux vignerons.


La Confrérie veille sur les cérémonies qui entourent la vie de la vigne : la Saint Vincent, le 22 janvier, début du travail de la terre au pied des ceps ; la Saint-Valentin, le 14 février, jour anniversaire de la plantation, et la vendange, en octobre. Ces deux dernières fêtes sont accompagnées d'intronisations de nouveaux confrères et de dégustation de vin blanc, sous le signe de la devise de la Confrérie :


QUARE QUAERERE ALIQUO QUOD IN ISSIACO EST ?
Pourquoi chercher ailleurs ce qui est… Issy ?




Chapitre de printemps réception par le Maire, André SANTINI


La vigne dans la ville


Foulage aux pieds


Les vaillants travailleurs


Le Grand-Maître

Confrérie Saint Vincent d’Issy les Moulineaux - © 2013 www.annuaire.confreries.org